AAVE

Livraison de Paniers Essentiels et Circuit Court à Belle-Eglise et ses Hameaux

Dans le contexte actuel, se déplacer, faire des courses au supermarché peut-être plus difficile qu’habituellement. Certains de nos voisins sont peut-être plus isolés qu’avant.

Voici une proposition de service solidaire proposant des paniers de produits essentiels sourcé auprès des acteurs de nos économies locales (panier de légumes,fruit,féculent/légumineuse en vrac, produit d’hygiène et d’entretien en vrac) proposé par une de nos adhérentes.

Les oiseaux du Mesnil-Saint-Martin

Les photographies et dessins de cette exposition ont été réalisées par M. Bernard Moutier durant ces dix dernières années autour de plan d’eau du Mesnil-Saint-Martin.
Les prise de vues on été réalisée avec un équipement artisanal. Un simple petit appareil photo numérique couplé d’une longue vue sur l’objectif !
Ces oiseaux ont presque tous disparus de ce territoire aujourd’hui !….

Le coronavirus transformera-t-il le monde ?

Prenez soin de vous et des autres.

Au delà des dizaines de milliers de terribles décès et des souffrances du monde et surtout des plus fragiles, peut-être pourrions nous envisager une forme d’espoir ?

Dans un contexte inattendu le scénario de stratégie politique où l’économie dominait est désormais caduque !

Alors peut-être pouvons nous désormais espérer en des mutations positives pour construire des sociétés plus humaines et en harmonie avec l’ensemble de la biodiversité !

Catégories Une Étiquettes

Seul le choc avec le réel peut réveiller d’un sommeil dogmatique.

Un entretien avec Alain Supiot, professeur au collège de France. Le 21 mars 2020

La pandémie de coronavirus jette une lumière crue sur la fragilité du système de santé et des soignants après des décennies de coupes budgétaires. Ironie de l’histoire, Emmanuel Macron renie sa
propre politique et croyances affichées dans le marché, dans son discours du 12 mars.

Quelle est votre analyse ?

Pour ma part, je ne parlerais pas de reniement, mais
plutôt de choc de réalité. C’est la foi en un monde gérable comme une
entreprise qui se cogne aujourd’hui brutalement à la réalité de risques incalculables. Ce choc de réalité n’est pas le premier. Déjà en 2008, la croyance en la toute puissance des calculs de risques s’était heurtée à la réalité des opérations financières, qui reposent toujours en dernière instance sur la confiance accordée à des personnes singulières. On ne renverse pas
impunément l’ordre institutionnel, qui place le plan des calculs d’utilité sous
l’égide d’une instance en charge de la part d’incalculable de la vie humaine.

Report de notre Assemblée Générale en raison des conditions sanitaires.

Nous vous proposons de vous associer à une réflexion qui permettra de définir, ensemble et démocratiquement, les orientations de l’AAVE pour l’année à venir.

Ces orientations aideront à mieux cerner nos moyens d’actions: en reconduire certains, en inventer d’autres! Les orientations s’inscrivent évidemment dans le cadre des statuts de l’AAVE.

Ce moment pourra être aussi une incitation à rejoindre le Conseil d’administration.

MOOC – Biodiversité et changements globaux.

COURS EN LIGNE GRATUIT s’adresse à toutes celles et ceux qui, dans un cadre professionnel ou citoyen, s’interrogent sur :

– la réaction des écosystèmes aux changements actuels,
– les risques et les scénarios à l’horizon 2050,
– la mobilisation des acteurs autour de ces questions (comment, individuellement ou collectivement, les domaines d’action prioritaires),
– le rôle des savoirs dans ces dynamiques d’acteurs,- l’évolution des milieux naturels et des organismes vivants,
– les types de réponse que peuvent apporter les États, les entreprises ou encore la société civile à ces évolutions,
– la diversité, à travers le monde, des représentations du vivant et des savoirs et pratiques qui leur sont associés.

Réalisé par UVED et LA SORBONNE

Le SCOT (schéma de cohérence territorial) des Sablons, est actuellement soumis à une enquête publique qui se terminera le lundi 17 février

Nos élus locaux sont en train d’adopter le projet d’aménagement de notre territoire pour les 15 prochaines années. Ce projet, qui porte le nom de SCOT (schéma de cohérence territorial), est actuellement soumis à une enquête publique qui se terminera le lundi 17 février.

Quelle urbanisation ?
Quel développement économique ? Quelle protection de l’environnement et de nos espaces agricoles, forestiers et naturels ?

Ce SCOT prévoit une consommation de plus de 230 Ha de terres agricoles dont 150 pour le développement économique (logistique et commerce), 57 Ha pour le logement et 26 pour les équipements de loisirs (Certains projets n’étant pas chiffrés ou différés au delà des 15 ans)