Saccage du dernier espace sauvage de la Vallée de l’Esches (Oise)

Suite à l’annonce d’un projet d’urbanisation par la ville de Chambly du plan d’eau du Mesnil-Saint-Martin (Haut de France), des habitants de la vallée se mobilisent contre le saccage de cette réserve de biodiversité par la société COGEFIM.

A l’heure où ce projet de complexe d’habitations et d’hôtellerie (avec parking, dépendances et piscines) a été évoqué par la municipalité, l’association AAVE, luttant pour un aménagement respectueux de la vallée de L’Esches, alerte sur la menace que cette décision pourrait faire peser sur l’environnement.

Le fragile équilibre de ce lieu permet la survie de nombreuses espèces végétales et animales dont plusieurs familles d’amphibiens et d’oiseaux : Cormoran, Heron Céndré, Mésange (Bleue, Noire, Huppée, Nonnette, à longue queue, Charbonnière), Aigrette Garzette, Fuligule Morillon, Fuligule Milouin, Rouge gorge, Chardonnerets, Pie, Choucas des tours, Geai, Troplodyte, Choucas des Tours, Sitelle torchepot, Bergeronnette des Ruisseaux, Cygne blanc Tuberculé, Cygne noir, Martin Pêcheur, Colvert, Garrot à Oeil d’Or, Grande Aigrette, Chevalier Guignette, Chevalier Culblanc, Foulque Macroule, Bruant des Roseaux, …

Signons et partageons la pétition : www.change.org/p/non-au-saccage-du-plan-d-eau